Nouvelle maison réceptionnée à Saulon La Rue


Nouvelle maison réceptionnée à Saulon La Rue le 6 juin 2017.  Cette maison très lumineuse de 105m² comprend :

  • Un grand séjour
  • Une cuisine ouverte sur le séjour
  • Une suite parentale comprenant une chambre, une salle de bain et un dressing
  • Deux autres chambres
  • Une seconde salle de bain
  • Des toilettes séparés
  • Un cellier
  • Un placard
  • Un garage

Sa construction a démarrée le 26 novembre 2017 : une construction finalisée en 6 mois.

Son gros plus ? L’isolation des combles réalisée avec le nouveau système RTPLUS de Knauf France.  Un système dont nous vous parlerons plus en détail dans les jours à venir.

Nous souhaitons un bon emménagement aux propriétaires !

Vous aussi vous souhaitez faire construire votre maison ? N’hésitez pas à nous contacter et nous étudierons votre projet de construction de maison dans le respect des vos besoins et de vos ressources.

Article paru dans ECODOCS du 22/04/16

ESYOM – GILLES MOYSE *

ESYOM, MAISONS INDIVIDUELLES

« La confiance, étape essentielle de la construction »

Le constructeur de maisons individuelles Esyom bâtit des projets atypiques pour tous les budgets. Sa plus-value, c’est la longue expérience de Gilles Moyse dans le secteur du bâti qu’il fortifie par des valeurs professionnelles de confiance mutuelle et de fidélité face à ses clients et ses fournisseurs.

Gilles Moyse est ingénieur de formation, il possède une expertise de quinze ans dans la construction à travers le groupe Moyse. Aujourd’hui, il se lance en entreprise unipersonnelle. Lui qui a voulu plus de liberté, dirige désormais sa propre société de construction de maisons individuelles et cultive les valeurs de confiance et de réciprocité.

L’attrait de la liberté
Né à Besançon, Gilles Moyse est arrivé en Bourgogne à l’âge de 23 ans, à la fin de ses études. Sportif de haut niveau, il a joué au Stade Dijonnais, comme semi-professionnel durant les belles années du club de rugby. Puis le jeune ingénieur a quitté la région momentanément pour revenir travailler un peu plus tard dans le groupe familial Moyse dont il a développé l’activité à Dijon. Aujourd’hui, Gilles Moyse a décidé de se lancer seul, il a démarré son activité il y a trois mois et fait le plein de projets. Cette fois, il veut gérer la tactique, la façon de traiter ses clients : « Je souhaite de la proximité, de l’écoute et plus de performance dans les offres possibles en maison individuelle », explique-t-il. La structure plus légère de sa société lui permet également de devenir naturellement compétitif en termes de prix. Esyom n’a pas d’effectifs : « Je n’ai pas de salariés mais des partenaires (en communication, commerce, dessin), des personnes responsables et motivées, indépendantes qui ont leur petite structure à elles. »

Confiance et fidélité
« Je suis un constructeur avec mon statut de constructeur », clarifie Gilles Moyse. « Je travaille dans le respect de la loi de 1990, j’ai un garant derrière moi. Je suis à même de proposer une assurance dommage-ouvrage. » Une qualité qui le distingue des maîtres d’œuvre, mais les clients connaissent souvent mal la différence entre les deux titres. « Pour ma part, je propose un prix forfaitaire dont je suis responsable entièrement. A l’inverse, dans le contrat de maîtrise-œuvre, le client obtient un devis indicatif qui peut varier et pour lequel il n’a aucune garantie de prix. » La structure légère d’Esyom lui donne l’avantage de la transparence et de la proximité vis-à-vis des clients. « Je suis sur le terrain, c’est moi qui suis les travaux. De l’élaboration du projet au suivi et à la réception du chantier par le client. Ils ont un interlocuteur unique et non pas un commercial pour le devis, puis un conducteur de travaux puis un directeur technique pour les problèmes. » La confiance, c’est l’élément essentiel dans la construction d’une maison. « Car souvent il s’agit du projet d’une vie pour un couple. Ils ne le confieront pas à quelqu’un en qui ils n’ont pas confiance. » La satisfaction client au cœur de son métier. Il l’ouvre aux petits porte-monnaie : « De 100 000 euros à 1 million, je veux être capable de donner une réponse à chaque budget ».

Un Dijonnais à forte valeur-ajoutée
Gilles Moyse est un pragmatique : « Souvent les matériaux basiques sont moins énergivores que ceux présentés comme écologiques (les agglos, le ciment, sont forcément locaux et la laine de verre enregistre une très bonne performance sur le long terme), le terme devient galvaudé », regrette-t-il. « Cela dit, j’ai bien conscience des enjeux énergétiques ». En tant que Dijonnais, il connait également le secteur géographique, les exigences de l’urbanisme, du terrain, les villages avec leurs contraintes, les tuiles ou la nature des sols. Je peux orienter le client sur les bons choix quant à son budget. » Au final, l’important réside selon lui dans la pérennité et qualité du produit atteint, et pour cela, rien de mieux qu’un spécialiste du terrain fort d’une expérience de quinze ans : « Je connais les fournisseurs, les entreprises, j’apporte à mes clients toutes mes connaissances en la matière. Une quinzaine de corps d’état interviennent au total – d’où l’importance de connaître les bons – et les moins bons. » Pour la suite, Gilles Moyse souhaite installer encore plus de transparence grâce à internet, un suivi en temps réel de l’avancement des travaux.

* Gilles Moyse appartient à la partie constructeurs aménageurs de la FFB, la LCA-FFB. Il est président départemental de la branche constructeur promoteur aménageur de maison individuelles en Côte-d’Or.